Épaisseur conseillée et résistance thermique | Isolation des combles : le guide

Épaisseur conseillée et résistance thermique

Posté par Joël | Rubrique : Vos questions |

Cet article vous intéresse ? Abonnez vous gratuitement à notre flux RSS ou à notre newsletter. Bonne lecture !

Avant toute chose, il convient de préciser, tout d’abord, que la résistance thermique est le premier critère d’évaluation pour juger la performance d’un isolant, quel qu’en soit le type. Ceci en dit long donc sur l’importance que vous devez accorder à ce paramètre afin de réussir votre isolation.

Pour cela, vous devez savoir que la résistance thermique dépend aussi bien de la conductivité thermique de votre isolant que de son épaisseur. Ainsi, pour mesure de manière précise la performance thermique d’un isolant, vous devez donc calculer sa résistance thermique désignée le plus souvent avec le symbole (R) à l’aide de la règle de calcul suivante : R = e / λ  

R : la résistance thermique (en m2.K/W), e : l’épaisseur (en mètre) et λ : la conductivité thermique du matériau.

La résistance thermique :

Le processus d’évaluation de l’isolation thermique d’un matériau nécessite, en premier lieu, la connaissance de la résistance aux flux de chaleur (exprimée en m2.K/W) qui est relative à un matériau d’une épaisseur déterminée.

En tout cas, plus la résistance thermique R est importante, meilleure sera l’isolation de votre matériau.

L’épaisseur :

C’est la hauteur en millimètres de l’isolant posé. Logiquement, plus l’épaisseur de l’isolant est importante, plus la résistance thermique sera importante aussi. C’est, d’ailleurs, totalement faux de continuer à croire que seuls les premiers centimètres de votre matériau ont un véritable pouvoir isolant.

La conductivité thermique :

Elle n’est autre que la quantité de chaleur W/ (m.K) qui peut être transférée dans un matériau durant un temps déterminé. Plus la valeur lambda est petite, meilleure sera l’isolation de votre matériau. En général, les isolants thermiques possèdent des conductivités thermiques inférieures à 0,060 W/ (m.K).

En conclusion : pour évaluer la performance d’un isolant, il faut toujours prendre en considération l’épaisseur ainsi que la conductivité thermique propre à chaque isolant. Vous devez donc en tenir compte avant de choisir votre matériau isolant.

------
Vous souhaitez avancer dans votre projet? Personnellement, j'ai fait faire des devis à des artisans. C'est le meilleur moyen pour en savoir plus, et avoir des idées de prix.
Sinon, coté outillage, je passe par Direct Delta, c'est un magasin en ligne qui fait des prix discount : Direct Delta


Recherches utilisées pour cet article : resistance thermique conseillée, epaisseur conseillee isolation laine de verre souffllee

Mots-clefs :, ,

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire